DEP : le dimanche de l’église persécutée.

ImageHandler.ashx

Portes Ouvertes organise chaque année « Le Dimanche de l’Eglise Persécutée (DEP) » en solidarité avec celles et ceux qui sont persécutés à cause de leur foi. Cette année encore, le dimanche 8 novembre, des dizaines de milliers de chrétiens dans le monde mettent un jour à part pour l’Eglise persécutée. Notre église s’associe à cet acte de solidarité.

VIVRE LE LIVRE : audace ou folie ?

« Jusqu’où sommes-nous prêts à aller dans l’obéissance à Christ ? » C’est une question fondamentale à laquelle beaucoup de chrétiens persécutés sont régulièrement confrontés. L’Eglise persécutée nous aide à y répondre.

Mettre la Bible en pratique est un défi que Dieu nous lance. « Vivre LE livre », comme le dit Frère André le fondateur de Portes Ouvertes, nécessite beaucoup d’audace de notre part et peut être considéré comme une folie par notre entourage.

Pour les chrétiens persécutés, vivre LE livre c’est d’abord y avoir accès. Ensuite, c’est pouvoir être capable de la lire et la comprendre pour enfin la mettre en application.

Que ce soit en Corée du Nord ou en Iran, parmi les pays où les chrétiens sont le plus persécutés, des frères et sœurs ont soif de connaître cette parole tout en acceptant d’en payer le prix. Alors, audace ou folie ?

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site DEP de Portes Ouvertes.

Le Dimanche de l’Eglise persécutée (DEP) est proposé en partenariat avec le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) et la Fédération protestante de France (FPF).

Poster un commentaire

Enregistrer votre inscription