Bouge ta France : Newsletter #7

BTF

Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. Jean 4.35

Voilà 5 ans que la dynamique d’évangélisation Bouge ta France a été initiée par le CNEF. Il ne reste plus que quelques mois avant de commencer à récolter les fruits, en Métropole comme dans les Outre-mer.

Chers amis, savez-vous que déjà 10 000 Nouveaux Testaments, plus de 30 000 DVD sur la vie de Jésus, et 100 000 évangiles de Jean sont en cours d’édition pour accompagner cette dynamique ?
Alors qu’en ce vendredi 5 mai, notre pays est plongé dans l’incertitude de l’entre-deux-tours de cette élection présidentielle, une certitude se fait jour dans mon cœur, cette promesse de Jésus : les champs blanchissent pour la moisson !

Le 14 juillet prochain, nous vous invitons tous, petits et grands, à rejoindre le Stade Océane du Havre pour y vivre en famille deux temps forts :

  1. Le matin : « Le Stade en Prière » où 10 000 chrétiens – après un temps de louange avec le groupe Impact puis une prédication – feront monter vers Dieu leurs prières pour les autorités de notre pays, pour l’évangélisation de la France et pour les jeunes de BTF qui partiront la bénir et la servir ; les clameurs d’une chorale ponctueront ces temps de prières.
  1. L’après-midi : « Le Stade en Fête » qui accueillera alors les milliers d’invités (par les chrétiens ou par les jeunes de Bouge Ta France) pour y vivre des temps d’animations familiales artistiques, sportives et festives, un concert, une exposition sur les 500 ans du protestantisme ; et pour finir, participer à une grande rencontre avec un témoin, Nick Vujicic, qui exprimera comment l’amour de Dieu a changé sa vie de douleur en joie !
Prendrez-vous part à la journée de lancement de cette dynamique d’évangélisation pour la France ?
Plus de 1500 participants sont déjà inscrits et une vingtaine d’autocars sont déjà affrétés !
Venez prendre votre place et soyez acteurs de ce 14 juillet 2017 si particulier, car si les champs blanchissent,
le Maître de la moisson a encore besoin d’ouvriers….
INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT !

Poster un commentaire

Enregistrer votre inscription